La dysplasie coxo fémorale ou dysplasie de la hanche (HD)

/!\ la dysplasie ne se dépiste pas par frottis buccal /!\

 

Le maux du siècle : la dysplasie coxo fémorale ou aussi appelée dysplasie de la hanche (Toutes les races de chiens sont plus ou moins sérieusement affectées par la dysplasie de la hanche

 

La dysplasie de la hanche est une maladie qui apparaît durant la croissance et entraîne une instabilité ou une laxité de l’articulation de la hanche.

 

Les symptômes « visibles » a l'oeil sont la douleur, le dysfonctionnement du membre atteint (boiterie, raideur, difficulté ou réticence a sauter/monter...), la perte de masse musculaire d'un ou des membres postérieurs... Attention, beaucoup de chiens ne présentent aucun symptome, aucun signe d'inconfort, comme d'autres auront des symptomes handicapant pour une dysplasie « légère », et d'autres vivront tout a fait normalement avec une dysplasie sévère. Le dépistage de cette maladie ne se fait QUE par radiographies, il n'y a pas de tests via l'ADN possible.

 

La dysplasie peut aussi être bilatéral, c'est a dire a droite ET a gauche et des changements articulaires progressifs peuvent être vu par des clichés radiographiques.

 

La cause de la dysplasie de la hanche est multifactorielle. L’hérédité est un facteur de risque mais pas que. La prise de poids rapide, la croissance induite par un apport nutritionnel excessif, des excès en tout genre pendant la croissance (sport ou activités trop importantes pour l'âge, glissade, escaliers, jeux brutaux...) peuvent compliquer le développement de la dysplasie.

 

Rappelez vous, ou sachez, qu'un chiot ne nait pas « fini », ses articulations ne sont pas encore soudées et les cartilages de croissance* se ferment très tard pour certains (+/- 12 mois), donc même si le chien n'est pas prédisposé génétiquement, une dysplasie ou d'autres problèmes articulaires peuvent apparaître, ainsi que l'inverse, si le chien est a la base prédisposé, ce qui est le cas dans notre race, la dysplasie peut être aggravée par des excès en tout genre pendant la croissance.

* On trouve les cartilages de croissance chez les chiens de moins d’un an, aux extrémités des os des pattes. Les cartilages de croissance permettent la croissance des os. Les cartilages de croissance sont plus fragiles que l’os proprement dit, et de ce fait plus souvent sujets aux traumatismes.

 

Pour être plus parlant, voici des radiographies d'un chiot agé de 2 semaines puis a 10 semaines et enfin a 6 mois.

Vous pouvez a présent vous rendre compte de ce qu'il se passe a l'intérieur de votre chiot durant ces longs mois (!!!), ce n'est pas pour vous embêter que les éleveurs conseillent aux acquéreurs une vigilance particulière, pas d'activités trop intenses, si on peut aider un chiot souvent laxe a cet âge avec des tapis anti déparant sur le carrelage a des endroits stratégiques etc, c'est simplement pour son bien être a lui, une croissance harmonieuse pour une vie meilleure, mais également pour vous car ce n'est jamais drôle de voir son animal souffrir, pour votre porte feuille aussi car les frais peuvent grimper très vite etc.

 

Avec nos petits moyens et en discutant avec un petit nombre d'éleveurs francais qui ont la même éthique que nous, nous nous rendons compte que pour l'instant la dysplasie légère (norme FCI : C, norme OFA : Mild) est plutôt la norme pour nos American Bullies, il y a quelques sujets sains (FCI : A et B, OFA : Excellent, Good et Fair) et d'autres plus sévères (FCI : D et E, OFA : Moderate et Severe). De ce que nous voyons des groupes facebook américains, ils ont nettement plus de chiens dépistés et de bons résultats avec des sujets sains. Je vous joins un tableau qui montre quand même le nombre d'American Bully (vous vous imaginez bien qu'il n'y a pas que 200 American Bullies sur la planète...) lus par l'OFA, organisme officiel aux Etats-Unis, il n'est certes pas le seul mais nous conseillons si vous souhaitez le faire, de passer par eux pour que tout ce travail de sélection soit plus simple pour tous, pour que les lectures soient « égales » pour tous.

 

Les recommandations selon les clubs de races LOF en France diffèrent pour chaque race, certains clubs n'autoriseront que des mariages de 2 chiens sains, pour d'autres races il y aura des tolérances pour reproduire un sujet atteint avec un sujet sain (du C ou D avec du A ou B), le tableau ci dessous est issu du club de race du Dogue de Bordeaux pour exemple, pour ma part, avec le peu de chiens dépistés dont nous disposons, je suivrai ce tableau en éliminant tout de même totalement les sujets notés E (sévère par l'OFA)

 

Nous avons commencé aussi, par acquis de conscience mais également par curiosité/pour expérience, a complémenter les chiots en croissance qui restent à l'élevage avec des chondroprotecteurs, qui protègent les cartilages des articulations, plutôt prévus pour le traitement des atteintes de cartilage que pour prévenir mais pourquoi ne pas essayer et nous faire notre propre opinion ?

 

Tout ceci n'est qu'a titre informatif, nous (et normalement tous les autres éleveurs de Bullies) ne pourrons vous garantir qu'avec toutes les meilleures précautions du monde votre chiot ne deviendra pas dysplasique, le mieux étant de respecter les indications de votre éleveur, de ne pas rendre obese son chiot sous pretexte que c'est un American Bully et qu'il doit être costaud, costaud ne voulant pas dire gras. Sa musculature se fera d'autant plus harmonieusement, son ossature en sera d'autant plus solide si vous avez respecté la croissance de votre chiot sans excès.

 

Une dernière info et pas des moindres : tout ca ne veut pas dire que le chiot n'a pas le droit de vivre pendant sa croissance !!! N'allez pas l'enfermer dans une cage pour en sortir juste pour ses besoins ! Il a le droit de jouer, de se balader, de tomber, de sauter pour essayer d'attraper un papillon, l'excès dans le bon ou le mauvais sens n'est jamais bon.

 

Le dépistage :

 

Le dépistage consiste en une radiographie chez le vétérinaire sous anesthésie générale, pour une relaxation musculaire complète car le positionnement du chien doit être « parfait », les fémurs bien parrallèles entre eux. Le rdv est donc généralement le matin pour acceuillir un chien a jeun de la veille au soir, et il vous sera rendu lorsque bien réveillé de l'anesthésie. Mes chiens par exemple rentrent en clinique a 8h30 et en ressortent entre 14 et 17h.

Ensuite, la lecture se fait a l'OFA (nous parlons toujours pour notre part, certains vétérinaires pourront vous donner leur avis, voir une lecture mais comme dit précédemment, si tout le monde faisait lire au même endroit, le futur n'en sera que plus simple)

L'OFA propose donc une lecture dite préliminaire pour les chiens de moins de 24 mois, une lecture officielle pour les chiens de plus de 24 mois.

Habituellement, nous faisons les dépistages a l'âge de 18 mois environ, juste avant la mise a la reproduction, je ne pense pas que ca change quelque chose a cet âge, on verra avec le temps s'il faut changer la facon de faire. Nous ne conseillons par contre pas les dépistages avant cet âge, sauf si bien sûr il y a un doute, une boiterie etc.

Il existe également une autre méthode de dépistage appelée « Penn-hip », qui permet de diagnostiquer la prédisposition du chien beaucoup plus précocément (a partir de 4 mois), mais nous ne vous parlerons pas de cette méthode que nous n'avons jamais utilisé et que pour l'instant nous connaissons assez mal, mais on se renseigne, un nouveau paragraphe sera dédié lorsque ce sera le cas.

 

Pour finir avec cet article, si vous aussi vous souhaitez faire dépister votre chien, parce que vous envisagez une reproduction par exemple, nous nous ferons un plaisir de vous aider dans la démarche, que ce soit pour vous expliquer le fonctionnement de l'OFA (voir le bouton OFA), vous aider a remplir les documents pour la lecture, ou pour le choix d'un vétérinaire, n'hésitez pas ! Mieux vaut demander avant la radio, car certaines infos doivent être inscrites de facon infalsifiables donc dans la radio !

 


Appel

Email